New Age

Publié le par RISHIFLUX

Les grands maîtres spirituels vous diraient certainement que "l'amour" n'est pas un sentiment, ni même une émotion, bien qu'il puisse s'exprimer par cet intermédiaire. Toutes les émotions sont des expressions de "l'amour universel "mais l'amour ne se résume en aucun cas aux émotions, il existe une multitude d'états de conscience que l'on peut qualifier d'"amour" qui n'ont strictement rien à voir avec le point de vue émotionnel. Ce qui passe par l'amour d'un point de vue émotionnel est la qualité liante et reliante à une totalité interconnectée. Le mental, dans ces expressions supérieures est une expression de l'amour car il relie les choses entre elles, les ordonnent en une totalité supérieure et créatrice qui leur donne une signification, une orientation, du sens. La recherche scientifique, philosophique, artistique, ésotérique (en fait, toute forme de recherche qui posséde une qualité reliante, et résonne avec la structure fondamentale du multivers) sont des formes supérieures de l'amour. Les religions n'ont souvent fait qu'abaisser ce concept aux niveaux vibratoires des masses, ce qui donne la croyance et les formes de sentimentalité naîve. Une partie du mouvement New age est tombé dans le piège de cette sentimentalité naîve par l'intermédiaire de certains channels (plus ou moins manipulé par une force ou une autre), mais il ne faut pas pour autant considéré que tous les channels sont de ce type, les enseignements systématiques concernant les channels existent. Le phénomène du channeling est trés complexe et ne cesse de se modifier.Ce qui est channeling et ce qui ne l'est pas peut être difficile à determiner ( d'un point de vue historique, on passe des différentes formes de mancies (oniromancie, nécromancie primitive aux différentes formes de mediumnies pour atteindre les formes modernes de channeling ( de la télépathie supérieure de A.A.Bailey jusqu'au Remote Viewing, nouvelle appelation pour une pratique magique ancienne de type chamanique appelé Voyage mental (à différencier du celèbre voyage astral).Le remote viewing sortant à proprement parler de la catégorie du channeling. ( lisez Jon Klimo pour en avoir une description "scientifique" du channeling). Il y a autant de risque pour "l'esprit" à tomber dans l'abrutissement fleur-bleue à la sauce new-age , celui-ci amenant effectivement à l'inaction et à la confusion mentale, les adeptes du projet Bluebeam se frottant ainsi les mains qu'a tomber dans la marmite scientiste ( la" preuve" avant tout de type "tôles et boulons", tout en sachant que les preuves matérielles sont systématiquement otées à l'investigation des chercheurs, que cela est combiné par une dose massive de desinformation continuelle et multiforme, que l'épistémologie elle-même réfute la toute puissance idéologique de la description scientifique du monde). L'épistémologie contemporaine nous a appris beaucoup de choses sur la Science, la notion de preuve et sur la démarche hypothético-déductive, de karl Popper à Thomas Kuhn, de Imre Lakatos à Paul Feyerabend, la science est en résumé un systéme de croyance trés élaboré borné par les structures du langage et de la perception.Elle n'est en aucun cas neutre, et n'explique pas l'univers mais nos croyances hyperstructurées sur l'univers. Je vous renvoie aux conclusions de Feyerabend sur la théorie scientifique, cet article est trés éclairant http://fr.wikipedia.org/wiki/Anarchisme_épistémologique. Ceci ouvrira des horizons à bien des lecteurs. Il y a encore bien sûr l'aspect conspirationniste qui est en définitive une forme de perpetuation du romantisme gothique noir où l'homme est la proie au "désenchantement du monde", un nihilisme desespéré et catastrophique où la force de la vérité triomphera aprés la destruction d'un monde totalement corrompu par les forces du mal,(les blacks projects et les dark agenda pullulants ), nous voyons ici une forme d'humanisme peut être. Je ne dis pas que les faits véhiculés par ces courants (lunatic fringe) sont inexistants, je m'interroge simplement sur ce qui est véhiculé par celui ci. De nombreuses dérives sont ainsi possibles. Une simplification abusive des différentes perspectives des uns ou des autres ne mènent qu'a révéler notre propre ignorance et notre incompétence à penser et à nous ouvrir à d'autres réalités (ce qui constitue un système de défense psychique, une manifestation de notre individualité ( cerveau reptilien (même la science la plus traditionnel admet notre ascendance reptilienne)," attaquer ou fuire") égoique de base) Une réflexion globale sur le phénomène OVNI ne peut se passer de sa contrepartie spirituelle et ésotérique au risque de tomber dans un scientisme limité aux seules preuves empiriques toujours indisponibles, la réflexion logico-mathématiques est absolument necéssaire mais les principes aristotéliciens fondés sur la logique du tiers exclus, logique essentiellement idéovisuelle, ne peuvent suffirent à appréhender ce phénomène multidimensionnel, une connaissance de la psychologie, de la philosophie , des sciences, de l'ésotérisme, de la spiritualité ; en résumé des connaissances interdisciplinaires et transdisciplinaires sont nécessaires à la saisie du phénomène dans sa globalité.

Publié dans Extra-terrestres

Commenter cet article